Une forêt tropicale c’est vraiment grandiose et surprenant. Je suis né à côté d’une forêt. Si je devais comparer les deux je dirai qu’en France les forêts sont « organisées » ! Ici tu peux avoir un bambou de 6 mètres, un arbre de 30 mètres torsadé et des plantes au sol qui se chevauchent tous les 3. Tout est sans dessus dessous c’est beau et en même temps déroutant.

cascade chiang maiLes radeaux en bambou

Tout d’abord nous nous sommes dirigés en haut du fleuve. Puis nous avons descendu une côte plutôt raide et enfin nous sommes arrivés devant les radeaux. Des thaïlandais de tout âge étaient là pour les « piloter ». Il n’y a pas d’autres mots étant donné qu’on a failli se retourner plusieurs fois. Mais tant mieux ! Nous étions entre 3 et 4 par radeau. Pour diriger son radeau le pilote utilisait un bambou qu’il plantait au fond de la rivière. Parfois il utilisait les arbres et les cailloux pour éviter l’accident. Nous étions bien mouillés, l’eau était fraîche. Je me suis senti vivant au milieu de cette jungle emporté par le courant. La vie était partout !

radeau bambou chiang mai2 heures de trekking

J’ai marché plus de 100 km en 15 jours avant ce trek. Nous avons marché environ deux heures dans la forêt tropicale. Heureusement que je m’étais bien équipé avec de bonnes chaussures de marche et l’anti-moustiques ! Je voyais tout le monde se faire piquer. Parfois je quittais le groupe pour faire mon casse-cou afin de trouver le meilleur angle de vue pour mes photos. Je devais courir pour le rattraper, pas évident avec cette chaleur.

bambou chiang mai

Un paysage impressionnant

Quand nous nous promenions dans les hauteurs nous pouvions apercevoir des paysages impressionnants. Tout est vert car ici il fait chaud et humide et quand il pleut la quantité d’eau est vraiment importante. Nous avons visité un village dans lequel les femmes tissaient toute la journée, j’en avais déjà vu un lors de la visite de Doi Inthanon.

radeau bambou chiang mai

Une rivière sauvage

Je l’avais déjà remarqué le matin lors de la balade en radeau mais le courant est très fort dans la rivière. Nous sommes ensuite descendus vers un bel endroit où un pont traversait la rivière. Je me suis fait peur une ou deux fois en glissant sur les énormes rochers tout mouillés. Comme tu le vois l’eau n’était pas claire car il avait plu la veille. La pluie avait retourné toute la terre au fond de l’eau.

radeau bambou chiang mai

La cascade

La récompense des 2 heures de trek était une cascade en pleine forêt. Comme souvent ça valait le coup de voir ça et surtout d’avoir autant marché ! En marchant on entendait déjà la puissance de l’eau puis la voilà. Nous aurions pu nous baigner en bas mais l’eau était vraiment trop sale. Même pour une photo ça n’aurait pas bien rendu.

cascade chiang mai

Une journée enrichissante

Ma conclusion est un peu plus personnelle que d’habitude mais cette journée m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. Je suis parti pour 2 mois loin de tout, seul pour me retrouver. Ou pour me chercher c’est selon. Souvent lorsqu’on marche en pleine nature on se pose plein de questions. Ici c’est encore mieux car il y’a beaucoup de choses qui t’impressionnent. Tu te sens vivant au milieu de toute cette beauté. Végétation luxuriante, tortues, oiseaux, cascades tout est là pour te sentir bien. J’avais besoin de ça. Les deux prochaines photos symbolisent la chance et un nouveau chemin…

cascade chiang mai

cascade chiang mai

PARTAGER
Article précédentLoy Krathong – La fête des lanternes à Chiang Mai (2)
Article suivant7 croyances à propos de l’argent qui te rendent pauvre
Je m'appelle Nicolas. J'ai eu envie de créer ce blog de voyage en vous donnant des conseils et des astuces. Pas uniquement sur le voyage mais également sur le développement personnel dans le menu ebooks. Sans budget on ne peut pas voyager alors gagnez de l'argent en vous inspirant de mes guides et profitez à fond de vos futurs voyages !